Ajlani signe une huitième place dans l’adversité au Castellet

08:03 dans 2014 ELMS

Au terme d’un week-end frustrant, Karim Ajlani et ses coéquipiers Alex Brundle et Ricardo Gonzalez ont dû se contenter de la huitième place dans la catégorie GTC lors des 4 Heures du Paul Ricard, quatrième manche des European Le Mans Series (13/14 septembre).

En proie à des problèmes d’adhérence à bord de la McLaren 12C GT3 N°99, le trio ART Grand Prix n’a pu trouver le rythme qui les avait vus finir dans le top 5 lors des trois rendez-vous ELMS précédents.

Parti depuis la dixième place dimanche, Gonzalez a livré un solide double relais initial avant de passer le témoin à Ajlani. Las, le pilote suisso-syrien a vu sa marche en avant perturbée lorsqu’un problème au niveau du système de boisson est survenu à la moitié de son premier relais.

Bien que privé de moyen d’hydratation pendant plus d’une heure, Karim a réussi à couvrir ses deux relais, et ensuite transmis le volant à Brundle. Disposant de seulement 50 minutes, le Britannique est parvenu à revenir puis dépasser la voiture qui précédait la McLaren.

L’équipage de la 12C GT3 N°99 termine ainsi dans les points pour la quatrième fois en autant de manches ELMS cette saison tandis que Ajlani, Gonzalez, et Brundle conservent leur quatrième place au classement Pilotes.

« Je crois que nous pouvons classer ces 4 Heures du Paul Ricard dans la catégorie des épreuves « sans », a déclaré Ajlani. Nous ne sommes pas parvenus à trouver le bon rythme en raison d’un manque d’adhérence récurrent, et le problème de boisson ne m’a certainement pas aidé !

Je tiens toutefois à saluer l’excellent travail effectué par l’écurie ART Grand Prix tout au long du week-end. Hormis les soucis de grip, la voiture reste très fiable et nous inscrivons de nouveaux points au championnat. »

La cinquième et dernière manche des European Le Mans Series verra Karim Ajlani se rendre sur le circuit d’Estoril, au Portugal, les 18 et 19 octobre.